top of page
  • Photo du rédacteurStéphanie Le Gendre

Mais pourquoi mon chat urine en dehors de son bac à litière !?

C’est la première cause de consultation des comportementalistes félins : les éliminations hors du bac à litière.

Parce qu’il n’y a pas à dire, mais il y a une relation particulière entre Minet et son urine. Un lien, quelque chose… mais quoi ? (la réponse est dans cet article, rassurez-vous !😊).


Chat qui a fait pipi sur le lit

Bon, mais revenons-en à nos moutons, le titre de cet article c’est « pourquoi mon chat urine en dehors de sa litière ». Alors parlons peu, parlons bien.

 

Pour vous résumer la situation, il existe globalement 3 possibilités.

 

1)  Première possibilité : Minet a un souci de santé

 

J’en parle en premier car il ne faut JAMAIS oublier l’hypothèse médicale.

 

Je ne m’étendrai pas sur les éventuelles causes qui peuvent engendrer des éliminations hors du bac à litière, mais un examen complet par votre vétérinaire est nécessaire en tout premier lieu. Personnellement, je ne pense pas qu’une simple palpation suffit à détecter un problème médical. Il vaut mieux faire un examen plus complet (prise de sang, analyse d’urine… parlez-en avec votre vétérinaire qui saura vous aiguiller).

 

En tout cas, ne perdez pas de vue que votre chat exprime peut-être des douleurs ou un mal-être physiologique lorsqu’il urine en dehors de son bac.

 

Donc, comme d’habitude, direction le véto en premier.

 

2)  Seconde possibilité : Minet a besoin de se rassurer

 

Je vous vois venir… OK, et en quoi le fait d’uriner sur votre nouveau sac Cabaïa le rassure ?

 

C’est là, à ce moment précis, que je vous parle du concept du « cocon olfactif ».

 

Alors qu’est-ce que c’est, le « cocon olfactif » ?


Chatons venant de naître, avec leur maman chatte

Il faut remonter à la plus tendre enfance de Minet. Il vient de naître, ses yeux sont encore fermés. D’ailleurs en plus d’être aveugle, il est sourd. Seul son odorat est fonctionnel. Il est entouré de sa maman, ses frères et sœurs sont collés à lui, tout le monde se tient bien au chaud. Bref, il se sent bien.



Son système d’élimination est encore immature, alors il ne peut pas uriner et déféquer seul. Maman-chat lèche alors la zone périnéale de Bébé Minet pour déclencher l’élimination, puis elle ingère les matières écoulées afin de garder le nid le plus propre possible (ça peut être un plaid, un carton, de la paille, bref là où elle a mis bas et s’est installée avec ses petits chatons trop mignons).

 

Cependant, Maman-chat ne peut pas tout ingérer et des traces d’urine vont imprégner le nid. C’est ainsi que Bébé Minet va grandir pendant les trois premières semaines de sa vie : Même s’il a commencé à ouvrir les yeux et à entendre des sons, il ne marche pas encore et reste dans le nid entouré d’une odeur d’urine. Et cette odeur, elle sent bon « le chat », elle aurait donc une connotation extrêmement positive, puisqu’elle le ramènerait dans un environnement où il est au chaud, en sécurité, avec Maman. Cette odeur d’urine, ce serait un peu sa madeleine de Proust.

 

Devenu adulte, et dans un environnement inquiétant, uriner aurait ainsi pour but de se rassurer avec cette odeur familière.

 

Pour rappel, le chat est un animal qui éprouve le besoin de baliser son environnement afin déposer ses odeurs et rendre l’environnement familier et rassurant, ce qu’il fait par le biais de différents modes de marquages, dont font partie les éliminations urinaires et fécales.

 

Ainsi les éliminations hors du bac à litière auront une fonction de réassurance, d’apaisement, de diminution de la jauge de stress.

 

On voit clairement ici la totale inutilité, et même pire la contre-productivité, que représente la punition ou les réprimandes envers votre chat qui urinerait en dehors de son bac.

 


Alors même qu’il souhaite sentir son odeur sur différents supports afin de s’apaiser et se sentir mieux, le fait de le réprimander n’aura que pour effet de faire remonter drastiquement sa jauge de stress… ce qui entraînera aussitôt le besoin irrépressible d’uriner pour s’apaiser à nouveau via son odeur.  Le cercle vicieux.

 

Non, Minet n’a pas conscience d’abîmer votre canapé en faisant un comportement aussi naturel pour lui qu’est le fait d’uriner.

 

Donc, mettons tout à au clair tout de suite : gronder, punir, mettre la tête dans la flaque d’urine, le prendre par la peau du cou, le mettre de force dans son bac, ou même grogner en pestant contre son chat n’a que pour effet d’entretenir le problème. Vous êtes prévenus 😊

 

Par ailleurs, parfois un chat n’urine pas uniquement pour se rassurer. On arrive alors à la troisième possibilité.

 

3)  Troisième possibilité : le chat communique !

 

Connaissez-vous la différence entre un signe de communication et un signal de communication ?

 

Le signal de communication implique une volonté de communiquer, de faire passer un message. Le signe quant à lui va donner une information, sans qu’il y ait volonté de communiquer. Et si le pipi hors du bac à litière est possiblement un signe de mal-être, il n’est pas forcément un signal. Ce n’est pas systématiquement un message à notre destination.

 

En effet, le chat est une espèce solitaire qui communique avant tout pour lui-même : évacuer les tensions, diminuer sa jauge de stress, diminuer sa frustration (de ne pas sortir, de ne pas manger quand il veut, de ne pas pouvoir ouvrir cette porte, etc.).

 

Donc gardons ce premier point à l’esprit.

 

Néanmoins, il peut utiliser également le marquage urinaire pour communiquer avec les autres, que ce soit des congénères (communication intraspécifique) ou d’autres espèces, dont les humains ou les chiens font partie par exemple (communication interspécifique).

 

Sur ce terme de « marquage urinaire », je fais un petit aparté : Il existe une interprétation répandue qui soutient que le chat ne communique que lorsqu’il élimine le postérieur en l’air, sous forme de petits sprays, la queue frétillante. Si cette position est effectivement un marquage pur et dur, le fait pour un chat d’uriner en position assise sous forme de flaques constitue également un marquage (en plus de servir à vider sa vessie). Dans les deux cas en effet, le chat dépose ses odeurs et le lieu choisi ne l’est jamais par hasard.

 

Par le marquage urinaire, en spray ou en flaque, il va entendre signaler sa présence (« oh hé, je suis passé par là »)… et on peut même se demander si ce ne serait pas également pour mettre les autres à distance !

 

Dans tous les cas, que ce soit la 2nde et/ou la 3ème possibilité, si votre chat urine en dehors du bac que vous lui proposez, c’est qu’un facteur dans son environnement ne lui convient pas et que sa jauge émotionnelle est pleine. Elle peut se remplir en raison d’une multitude de facteurs et, bien souvent, l’environnement litière n’est pas le seul facteur en cause.

 

Donc gardez en tête que votre chat est un petit animal sensible, doté de grandes capacités d’adaptation pour pouvoir vivre avec des humains ; mais que s’il urine en dehors de sa litière, c’est peut-être parce que vous lui en demandez trop et qu’il n’arrive plus à s’adapter à l’environnement que vous lui proposez (et c’est là que je peux intervenir… mais je dis ça, je dis rien 😊).

 

Comments


bottom of page